La série Rythmes

 
 

J’ai toujours rêvé, dessiné et peint. Dans ce domaine j’ai expérimenté  la pesanteur, la capillarité, la tension superficielle et autres comportements de la matière. D’une toile à l’autre, il y a comme une illustration de la théorie de l’évolution dans mon travail. Je veux rester dans ce monde d’expérimentation et y faire apparaître une vie de formes et de couleurs. Je m’isole du monde extérieur pour démarrer une création, et me préparer mentalement au geste. Alors seulement lorsqu’il n’y plus d’autre issue que celle de sacrifier l’uniformité du support, je l’investis. Les lignes, les couleurs les effets que je crée sont ceux de mon univers personnel nourri de la rencontre avec l’univers extérieur.


Dans cette première période de travail j’ai essayé de traduire graphiquement ma perception du rythme, de la séquence, du mouvement. Pas de grand motif identifiable mais une répétition de signes comme une écriture ou une partition.